parade de clous


Ne sont-elles qu’images muettes et regards qu’on ne comprend pas ?
Textes de James Sacré
Lavis de Colette Deblé

Le texte de Ne sont-elles qu’images muettes et regards qu’on ne comprend pas ? s’articule en deux temps : débutant par des descriptions poétiques comme figées sur les photos il s’ouvre ensuite sur la vie présente. Les interrogations sur la poésie passent en filigrane comme parallèle à l’interrogation des vestiges contemporains de la culture de ces indiens d’Amérique. Les poètes seraient-ils les derniers indiens de la littérature ?

« Je me suis servi de cartes postales achetées durant mes voyages, de photos datant de la fin du XIXème et de livres et journaux divers où je trouvais des images de femmes indiennes. Je me suis aussi bien sûr appuyé sur beaucoup de rencontres et de conversations avec des femmes indiennes pour donner vie à ce texte. »
James Sacré

James Sacré a longtemps été professeur de littérature dans des universités américaines. Les différentes tribus indiennes du territoire américain l’ont beaucoup impressionné et à chacun de ses séjours sur ce continent il se réserve un temps pour retourner auprès de ces dernières.

Colette Deblé interroge les représentations des femmes dans l'histoire de l'art, elle a déjà collaboré à de nombreux projets aux éditions Æncrages & Co notamment l'ouvrage
Femmes de Courbet écrit par Michel Butor.

Format 17 x 23 cm, avec 16 reproductions en clichés typographiques de lavis de Colette Deblé.
Prix de vente : 21 €
ISBN : 978-2-35439-064-8

 

.............................................

Revue de presse :

 
retour