Annelyse Simao


Ce doigt qui manque à ma vue
Textes d'Armand Dupuy
Dessins de Philippe Agostini

Le poète aborde ici la difficulté de créer. A travers le geste artistique, que ce soit celui de la peinture ou celui de l'écriture, c'est le mouvement de la vie-même qui est représenté. Le corps s'apparente à la matière, quelle qu'elle soit.
On perçoit un processus douloureux qui se répète inlassablement, comme un cycle permanent de naissance et de mort : faire et défaire, créer et détruire. Processus de création qui n'est autre que celui de la vie, du souffle.

Ce doigt qui manque à ma vue
finalement raconte l'acte douloureux parce qu'incomplet toujours de reproduire le spectacle du monde.



Armand Dupuy consacre une grande partie de son travail d’écriture à la réalisation de livres d’artistes en collaboration avec des peintres. Ce doigt qui manque à ma vue est son deuxième recueil chez Æncrages & Co.

Philippe Agostini est un peintre et un touche-à-tout, à tendance brise-tout. Sculpture, vidéo, photo, peinture, écriture, assemblages hétérodoxes, tout ce qui lui passe par la têtête peut lui dépasser en définitive des mains. Son CV dirait : prof à l’IUFM de Chaumont. Mais s’il a l’air de prendre la création au sérieux, et surtout le processus créatif, c’est pour que l’artiste se comprenne au jeu, plutôt qu’au sérieux.

Format 12 x 20 cm, 64 pages avec 4 dessins reproduits en sérigraphies de Philippe Agostini.
Prix de vente : 18 €
ISBN : 978-2-35-439-076-1

carte-tete
21 exemplaires de tête ont été tirés. Signés par l'auteur et le plasticien et numérotés, ces ouvrages contiennent une peinture originale de Philippe Agostini.
Prix de vente : 100 €.

............................................

Revue de presse :

Du même auteur :
Mieux taire

Chez d'autres éditeurs - bibliographie sélective :
et le reste..., Matchboox avec Scanreigh, Voix éditions, avril 2010
Azimuts, 4 Matchboox avec Scanreigh, Voix éditions, novembre 2010
La tête pas vite, Éditions Potentille, septembre 2011
Jérémy Liron, faire-monde et papillons, Éditions Centrifuges, décembre 2011
Matin seul, avec Georges Badin, Voix éditions, mai 2012

 
retour