Annelyse Simao


bas de casse
Textes de Stéphane Korvin
Dessins de Caroline Sagot-Duvauroux

« sous le territoire des peaux et des cils »

C’est ici que se place la poésie de Stéphane Korvin. À la surface de la peau comme à la surface de la terre. Mais cependant bien en profondeur des choses.

C’est une poésie caressante qui s’occupe de la matière, celle que l’on peut toucher, mais aussi celle qui semble plus éthérée, comme un voile sur les choses et les êtres : la peau, le regard, la voix.
Si l’on doit trouver un élan à l’écriture de Stéphane Korvin, c’est peut-être cela, secrètement : soulever le voile. Entrer en poésie en somme.

À travers le territoire, celui d’une terre qui brûle, celui d’un corps nu, vulnérable, à travers une sorte de suspension du vivant – apnée, évanescence, gaz –, le poète dit cette rencontre avec le monde qui nous entoure. Avec l’autre. Avec la langue. Avec la matière végétale.



Stéphane Korvin est né en 1981. Il a publié percolamour et noise aux Editions Isabelle Sauvage et sinon un lieu aux Editions À verse. Il participe au collectif z: et anime la revue aka.
Il poursuit un travail photographique et pictural autour des espaces projetés du corps, des figures de la mélancolie et des territoires où s’innerve la vie. Avec la poésie, il aborde le quotidien en le travaillant de l’intérieur, laissant une place très physique au corps. Il s’interroge sur les contours et leurs intersections. La rencontre.

Caroline Sagot-Duvauroux
est née en 1952 à Paris dans une famille nombreuse et polyphonique. Après des études de lettres, se consacre à la peinture et à la poésie. Elle fait partie des poètes reconnus aujourd’hui; mais elle a aussi un univers pictural bien à elle.

Format 12 x 20 cm, 68 pages avec des reproductions en sérigraphie de 3 dessins de Caroline Sagot-Duvauroux.
Prix de vente : 18 €
ISBN : 978-2-35-439-075-4

............................................
Chez d'autres éditeurs :
Noise (2015) Editions Isabelle Sauvage
Sinon un lieu (2014) Editions A verse
Percolamour (2012) Editions Isabelle Sauvage

Revue de presse :

  • Poezibao : Stéphane Korvin parle de la nécessité de créer

 
retour