Annelyse Simao


Anges et Corbeau
Textes de Gilbert Vautrin
Encres d'Elisabeth Bard

Ce texte est un texte fort qui suit son auteur depuis plusieurs années déjà, celui-ci lui ayant donné le temps de mûrir. Et c'est bien du temps qu'il est question, de celui qui est passé, de celui qui sonne chaque jour, de celui qui est à venir, mais quel avenir ? Peut-être celui où l'on accepte ; on accepte la douleur, la perte, on accepte que le noir habite notre existence, lui donne corps même. Le "corps beau" vient ici magnifier la lumière qui émane de l'écriture. Il est ce qui permet de faire communi(qu)er notre monde et un monde au-delà de. Il est comme l'encre sur le papier, taches noires du poème qui prend forme, qui tente de dire l'impossible parole.

Gilbert Vautrin, poète marcheur, né en 1949 à la campagne près de Nancy. Se laisse interpeller par le Dehors. A publié trois livres aux éditions Æncrages & Co dont deux ont brûlé dans le dernier incendie. Il se sent proche de la démarche du plasticien Hamish Fulton ("la marche est l'œuvre d'art") ou du peintre Alexandre Hollan ("je suis ce que je vois").

Elisabeth Bard a parcouru les chemins du dessin, de l'écriture, du geste calligraphique, ceux de l'expérience théâtrale et thérapeutique. De 2002 à 2007, elle suit l'enseignement de l'Assenza Malschule, Ecole d'Art Bâloise. Depuis, elle expose en France et en Suisse. Elle travaille aujourd'hui comme artiste peintre plasticienne.

Format 20 x 20 cm, 62 pages avec des reproductions en sérigraphie des encres d'Elisabeth Bard.
Prix de vente : 19 €
ISBN : 978-2-35-439-071-6

............................................
Du même auteur :
De Plain-Pied

 
retour